Retour du Pouliguen – rencontres Twiza

Nous étions samedi aux rencontres nationales de Twiza, au Pouliguen (Loire-Atlantique). Pour ceux qui ne le connaissent pas, le réseau se consacre à la promotion de l’habitat écologique, à l’autoconstruction et à la mise en relation d’organisateurs de chantiers participatifs, de bénévoles et de professionnels.

Nous y étions invités pour présenter le mode de financement et les outils qui nous ont permis de réaliser notre construction ; nous avons été très heureux – le mot est faible – d’accueillir de nombreux participants à nos deux ateliers (le deuxième en compagnie de Pascal Lenormand, en visio depuis la Savoie : c’est son article dans La Maison écologique, début juillet 2018, qui nous avait permis de croire à la possibilité de notre démarche), tant qu’il a fallu en improviser un troisième, le soir.

Alors, encore une fois, nous voulons dire notre reconnaissance à tout ce petit monde qui nous a permis de mener à bien ce projet participatif : deux ans après cet été 2018 un peu frénétique, présenter notre mode de financement nous a rappelé à quel point ce que nous vivons aujourd’hui comme une évidence était alors de l’ordre de l’utopie.

Et pourtant, comme on aime à dire dans les cercles autorisés, les chiffres sont là : au moins une cinquantaine de personnes sont venues écouter notre retour d’expérience, aussi bien des curieux que des porteurs de projet à qui la perspective d’un financement alternatif pouvait rouvrir une porte, parfois dans des circonstances difficiles.

Nous remercions toutes celles et tous ceux qui nous ont accordé leur intérêt et leur confiance lors de cette journée, et nous espérons que de nombreux projets pourront voir le jour, en partie ou totalement, en adaptant cette manière de faire.

Pour les visiteurs qui viendraient ici à la suite de cette rencontre, un petit sommaire des éléments du blog relatifs au financement participatif :

• le premier courriel adressé à nos contacts (ce que Pascal Lenormand appelait la bouteille à la mer),
• la pièce jointe de ce premier courriel : une présentation détaillé du projet de construction et du mode de financement,
• les courriels de suivi envoyés pendant la campagne d’appel de fonds (1, 2, 3 et 4) et le courriel de clôture.

N’hésitez pas à nous contacter pour les outils plus spécifiques au financement.

Bon courage à celles et ceux qui se lanceront !

Previous Entries Something Against Phyto