Troisième dimension

Début d’apparition du volume : semaine occupée à poser la lisse basse puis débiter et assembler les portiques de l’ossature.

Mardi midi. Sur l’image, une partie des poteaux et des poutres, et l’ensemble du patron.

Dégradation des conditions météo, extension et couverture de la caravane offerte par Marc et Amélie, aussi précieuse que leurs donateurs. Cabane de chantier, repli pour Lilas et Louise, stock de matériaux sensibles…

Vendredi soir, les portiques prêts à passer à l’action (il n’en manque plus que quelques-uns) :

Sous ceux du milieu sont cachés les encadrements des grandes portes-fenêtres et de la porte d’entrée, sur le même principe que ceux des chambres :

Enfin empaquetage du colis en prévision des pluies du week-end, et restauration des fibres musculaires, cérébrales et vertébrales des protagonistes.

 

 

 

Previous Entries Maison de papier Next Entries Au faîte